m
Samedi 16 Décembre 2017      Search :               
   
 
  Développement durable



Convaincu de la nécessité de mettre en place une démarche qualité , La SOTRAPIL s’est engagée dans un processus qui vise à améliorer les prestations qu’elle fournit aussi bien dans le cadre de son activité principale de transport des produits pétroliers que dans ses activités relatives :


Au contrôle de la qualité
A la mesure des quantités transportées par un système de comptage transactionnel.

Qu’est-ce que le comptage transactionnel ?

La SOTRAPIL s’est dotée d’un système de comptage transactionnel agrée et approuvé par la métrologie légale qui est entré en exploitation à partir de 1995.


Ce système constitue un gage de qualité et de fiabilité pour les opérations de transport et de livraison des produits pétroliers qui a permis le renforcement de la confiance entre les différents intervenants.

La SOTRAPIL est en phase de préparation pour une certification intégrée qualité – sécurité- environnement.

Les pipelines sont considérés comme étant le moyen le plus sûr d’alimentation des grands centres urbains en énergie, ils sont conçus pour fonctionner dans des conditions optimales de sécurité .
La SOTRAPIL toujours soucieuse d’assurer la sécurité de son pipeline a mis en place des procédures de protection et de surveillance qui concernent :

La solidité :

Des tubes en acier de haute qualité
Des soudures radiographiées et contrôlées par un organisme spécialisé conformément aux normes et standards les plus rigoureux
Les tubes sont soumis périodiquement à des épreuves hydrostatiques supérieures à leur pression maximale disponible et ce afin de garantir leur résistance aux pressions supérieures à leurs utilisations courantes.

La protection contre la corrosion :

Les pipelines sont protégés contre la corrosion d’une manière permanente et ce par un systéme bien adapté constitué par :
 Un revêtement anticorrosion des tubes
Une protection cathodique permanente
L’injection d’un produit inhibiteur dans les cargaisons transportées

La surveillance du pipeline :

Deux types de surveillance sont mis en place par la SOTRAPIL

Une surveillance interne de l’état du pipeline qui consiste en :

»» Un dispositif automatique de détection des fuites « balance ligne » qui permet de comparer en temps réel les entrées et les sorties du réseau et tient compte de la variation de capacité de la ligne due à la compressibilité des produits.
En cas de dépassement du seuil calculé une alarme informe le dispatcheur d’un risque de fuite
»» Périodiquement des robots instrumentés inspectent les parois du pipeline pour détecter et localiser les pertes de métal qui risquent de compromettre même à terme la solidité du tube , et anticiper des opérations de maintenance curative.

Une surveillance externe
la SOTRAPIL assure au moyen de véhicules tout terrain une surveillance quotidienne de ses installations et de ses pipelines afin de repérer
»» les travaux non autorisés et entrepris dans les zones de servitude et à proximité de ses pipelines
»» les signes de fuite éventuelle.
»» Tout mouvement ou activité non reconnus et sujets à interrogations.

SOTRAPIL , exerce son activité de transport des hydrocarbures ( qui est elle même une composante importante de la politique de préservation de l’environnement) avec un objectif permanent d’assurer le respect de l’environnement.

En 2004 la SOTRAPIL a transporté 1.125.159 m3 de produits soit 3.083 m3 par jour. pour transporter par camion cette même quantité, il aurait fallu envoyer tous les jours ( dimanche compris) en moyenne 110 camions citernes faire le va- et-vient entre Bizerte et Radés pétrole . donc en réduisant le camionnage sur les grands axes routiers et dans les grandes villes , les pipelines contribuent à maintenir en bon état une partie de l’ infrastructure routière, dans des conditions de rentabilité incontestables.

Les pipelines sont silencieux et ne provoquent aucune pollution , ils constituent aujourd’hui le moyen de transport le plus sur et le plus économique .
Le pipeline est enfoui dans le sol , il n’altère ni le paysage ni les cultures environnantes .
Lors de la pose d’un pipeline SOTRAPIL apporte un soin particulier à la remise en état des lieux et à la préservation du paysage agricole et urbain.

La mise en place d’un pipeline ne se fait qu’après

Une étude préliminaire tenant compte de l’environnement, des infrastructures existantes et de l’activité humaine
Une étude de sécurité
Une étude d’impact
Le tracé définitif d’un pipeline n’est fixé qu’après accord des administrations et organismes concernés.